Acheter un bien immobilier de qualité

Compte tenu de l’importance des sommes en jeu, l’achat de biens immobiliers est un investissement qui doit être le fruit de nombreuses réflexions. Vous devez être vigilant sur de nombreux points avant de signer l’acte de vente. Pour être un heureux propriétaire, n’hésitez pas à prendre votre temps avant d’acheter. Ne pas oublier d’aller chercher des informations dans le quartier, le quartier, le syndic ou l’agent immobilier en charge de la vente. Pour contacter un professionnel expérimenté, rendez vous sur le site internet : http://www.french-riviera-property.com/fr/accueil.cfm . Utile, cette collection d’informations vous aidera à prendre votre décision. Il peut également avoir une influence lors de la négociation du prix avec le vendeur.

Visite et contre visite

Dès votre première visite, vous devrez faire attention à tous les détails et surtout aux éléments structurels essentiels de l’hébergement. En tant qu’acheteur, vous avez des droits. N’hésitez pas à demander des preuves de travail, comme des factures, pour vous assurer que tout a été fait dans l’état de la technique. Vous pouvez fournir une partie de votre budget pour le travail. Vous devez toujours être en mesure d’estimer le nombre de réparations ou de modifications que vous pourriez effectuer. N’hésitez pas à faire une contre-visite avec un professionnel de votre choix. Avant d’acheter une maison ou une propriété, il est préférable de vérifier les registres du cadastre. Ce document trouvé en mairie, vous permet de connaître précisément les limites de votre future propriété. Pour une propriété individuelle par exemple, il faut savoir si les murs sont privés ou contigus ou s’il y a une servitude de passage. Comme certaines anciennes propriétés n’ont pas accès à la voie publique, leurs propriétaires peuvent demander à prendre un passage sur la terre du propriétaire voisin. Vérifiez également que les annexes telles que le garage ou la cave font partie du lot à vendre et que la véranda ou l’abri de jardin ont été construits avec la permission.

Le montant des taxes et des impôts

Nous pensons toujours à demander le montant de la taxe d’habitation et de l’impôt foncier. On pense moins souvent à vérifier que ces montants sont basés sur l’état réel de la propriété, en particulier pour les maisons unifamiliales. Le vendeur a t-il déclaré au service des impôts toutes les améliorations ou modifications apportées? S’il ne l’a pas fait ou si ses déclarations sont inexactes, vous pouvez constater une augmentation inattendue de ces taxes locales. Mais ce risque ne concerne naturellement que les maisons unifamiliales, puisqu’il est difficile dans les logements collectifs d’augmenter l’espace de vie …

Articles de la même catégorie :